Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue à tous

Vous trouverez sur le blog suivant mon humeur, mes coups de coeur ou des informations simplement  qu'il me semble Important de vous faire partager.
C'est aussi un  espace et un  lieu d'echanges où Vos Réflexions et Commentaires SONT Bienvenus.

Merci à Vous Tous.

Recherche

Archives

Liens utiles

Le Site institutionnel du Conseil Général: www.lotetgaronne.fr

Le site d'un autre regard sur Astaffort : www.astaffort.eu

Le site d'Astaffort: www.astaffort.com

Le site du Brulhois: www.brulhois.fr

16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 17:33

groupe150.jpgVendredi 10 févier, les élus de la majorité départementale membres du CDEN (Conseil départemental de l'Education nationale), menés par Christian Ferullo, vice-président du Conseil général en charge de l’Education ont reçu les représentants de l’intersyndicale départementale de l’Education nationale et de l’Enseignement agricole.
Depuis peu, la carte scolaire départementale est connue. Ainsi, pour la rentrée 2012, 18 postes seraient supprimés dans le 1er degré et 17 dans le secondaire. Pourtant, le nombre d’enfants à scolariser reste stable, voire progresse en Lot-et-Garonne.
A l’échelle nationale, l’application dogmatique du « non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite » se traduira par la suppression de près de 80 000 postes dans l’Education nationale durant le quinquennat de N Sarkozy. De plus, depuis 1999, le nombre d’écoles publiques a fortement baissé (-10,38%) et près de 36% des communes n’en ont pas, ou plus. Des chiffres très inquiétants, notamment pour les départements ruraux comme le nôtre où vit 30% de la population.
Ainsi, la politique éducative menée depuis plusieurs années remet gravement en cause la mission principale du service public d’Education qui est d’assurer la réussite de tous les élèves et de contribuer à un égal accès de tous à une éducation gratuite et laïque sur l’ensemble des départements.
Avec moins d’écoles, moins d’offres de formation, moins d’enseignants de surcroit moins bien formés auxquels s’ajoutent la destruction annoncée des RASED (Réseaux d'Aides Spécialisées aux Élèves en Difficultés) et des remplacements qui seront encore plus mal assurés faute de moyens, les conséquences seront désastreuses pour les jeunes Lot-et-Garonnais et leurs enseignants. La mise en concurrence des établissements sera encore plus forte, au détriment des territoires ruraux déjà fragilisés.
Aussi, solidaires des syndicats d’enseignants qu’ils ont reçus, les élus de la majorité qui souhaitent garantir la survie du service public d’Education nationale en milieu rural en lui affectant les moyens spécifiques dont il a besoin ne soutiennent pas le projet de carte scolaire annoncé pour le Lot-et-Garonne. A ce titre, ils ont proposé une motion relative aux suppressions de postes dans l'Education nationle à l'occasion de la session d'orientation budgétaire du 13 février (voir la motion ici) et ont boycotté le CDEN du 14 février.

Enfin, je remercie ma suppléante, Françoise Decloet pour sa participation à cette action. Françoise siège au CDEN comme représentante des usagers

Partager cet article

Repost 0
Published by Citoyen du Brulhois
commenter cet article

commentaires

Actualité