Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue à tous

Vous trouverez sur le blog suivant mon humeur, mes coups de coeur ou des informations simplement  qu'il me semble Important de vous faire partager.
C'est aussi un  espace et un  lieu d'echanges où Vos Réflexions et Commentaires SONT Bienvenus.

Merci à Vous Tous.

Recherche

Archives

Liens utiles

Le Site institutionnel du Conseil Général: www.lotetgaronne.fr

Le site d'un autre regard sur Astaffort : www.astaffort.eu

Le site d'Astaffort: www.astaffort.com

Le site du Brulhois: www.brulhois.fr

25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 21:28
SANY0043.JPGCe jeudi 25 mars les conseillers généraux du département vont se prononcer sur le budget 2010, une étape importante dans la vie d'une collectivité comme le conseil général de Lot et Garonne.
Des annonces importantes comme les résultats des préconisations de la CODDEM (Commission Départementale de la Démographie Médicale) et le régime d'aide qui s'ensuit. En introduction de ce débat nous a été présenté l'audit et les prospectives budgétaires pour l'avenir, audit indépendant établi par le cabinet KPMG.
Pour ma part j'avais à défendre le rapport concernant la mise en oeuvre de l'Agenda 21 départemental et du plan climat. Vous trouverez ci-dessous mon intervention liminaire à ce rapport.

Mesdames et Messieurs les conseillers généraux, chers collèges,

 

Je profiterai de cette présentation liminaire pour aborder quelques points :

 

De manière transversale, il convient de rappeler que, dans un contexte de réchauffement climatique et de ressources énergétiques limitées et chères, le besoin d’actions environnementales efficaces apparaît plus que jamais nécessaire. Ce travail relève de la logique du développement durable et c’est donc l’ensemble des politiques départementales qu’il y a lieu de mobiliser pour relever ce défi. Pour agir dans ce sens, le Conseil général s’appuiera sur 2 outils en 2010 : l’Agenda 21 et le Plan Climat Énergie.

 

Le rapport soumis à votre vote détaille les objectifs, moyens et calendrier de mise en œuvre de ces outils.

 

Je rappelle néanmoins que cette action s’inscrit directement dans le prolongement du Grenelle de l’environnement :

 Qui prévoit notamment que les collectivités auront un rôle « déterminant » dans sa mise en œuvre,

 Qui impose à terme la rénovation de leur patrimoine immobilier pour atteindre la performance énergétique,

 Qui rend les Plans climat obligatoires à partir de 2012 pour celles de plus de 50 000 habitants.

 

Ce programme d’actions comprendra deux volets distincts : un volet interne qui a pour objectif de faire du Conseil général une collectivité exemplaire en matière de développement durable d’ici la fin 2010 et un volet territorial qui vise à élaborer une dynamique de développement durable partagée avec l’ensemble des acteurs du département.

 

Je reviendrai ensuite sur quelques mesures prises par le Conseil général pour favoriser une culture du développement durable :

 

 Plusieurs actions en matière de Maîtrise énergétique, d’habitat et de développement durable avec la création de deux nouveaux régimes d’aide « Habitat du Futur » et « Rénovez durable » qui permettent de sensibiliser le grand public aux enjeux énergétiques de l’habitat.

 

Ces mesures qui ont un rôle d’incitation seront pérennisées et amplifiées en 2010 afin d’impliquer et d'associer les Lot-et-Garonne dans une véritable démarche d’amélioration des performances énergétiques de leur logement

 

 Le programme départemental d'Éducation à l’environnement vers un développement durable (EEDD) qui s’adresse à tous les publics et vise à la fois à former les individus et à avoir un impact sur l’environnement. Ses actions ont également pour rôle d’accompagner les politiques publiques.

 

Ce programme a permis de lancer la structuration de l’EEDD en Lot-et-Garonne : des directions et orientations ont été décidées en concertation avec 107 participants (associations, collectivités, services de l’état et entreprises) qui ont acquis et adopté une méthodologie de projet de niveau et commune, à travers des fiches actions dont une quarantaine sont en cours de finalisation.

2010 permettra de mettre en place les dispositifs concrets et opérationnel de mutualisation et de coopérations.

 

 La ratification par le Conseil général de la Charte régionale d’éducation à l’environnement avec la DIREN Aquitaine. 

Dans ce cadre, il est proposé de mettre en place des actions destinées à favoriser une culture du développement durable : La Semaine de l’eau, « Valorisons nos déchets », journées de l’arbre et de la forêt en forêt landaise, Terroir et environnement, parcours du développement durable, Rencontres de l’environnement et du développement durable, Coordination de la semaine nationale du développement durable.

 

 Le Conseil général participe ainsi pleinement, cette année encore, à la 8e édition de la Semaine du développement durable qui se déroulera du 1er au 7 Avril prochain et qui aura pour thématique 2 axes forts : « la croissance verte » et « la biodiversité ».

En ce qui concerne la croissance verte, il s’agit de démontrer que la préservation de l’environnement offre des opportunités de nouvelles activités et de nouveaux métiers.

Dans ce sens, elle devient un véritable moteur de l’économie et non un frein au développement. Le volet « biodiversité » permet de prendre conscience de l’importance et de l’utilité de protéger la diversité des espèces animales et végétales.

 

 En matière d’aides et subventions, d’événements à l’attention des scolaires, nous avons choisi de privilégier la qualité des projets, et ainsi définitivement délaissé la sélection chronologique, au profit de critères « développement durable » de sélection et de conseils et accompagnement aux porteurs de projets.

 

 En matière énergétique, une place nouvelle a été faite au développement des énergies renouvelables et le Conseil général a ainsi réalisé la première étude de faisabilité qui nous permettra d’utiliser dès 2010 de l’Huile Végétale Pure de tournesol dans une soixantaine de véhicules de la flotte du Conseil général.

 

 Enfin, je précise que l’important chantier de dématérialisation des services du conseil général couplée à une informatisation croissante pour plus de réactivité, plus d’efficacité et moins de consommation de papier et autres consommables se poursuit.

 

Voilà les quelques précisions que je souhaitais vous apporter avant d’examiner le rapport 4001.

 

Je vous remercie de votre attention.


Partager cet article

Repost 0
Published by Citoyen du Brulhois - dans Activités au Conseil général
commenter cet article

commentaires

Actualité