Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue à tous

Vous trouverez sur le blog suivant mon humeur, mes coups de coeur ou des informations simplement  qu'il me semble Important de vous faire partager.
C'est aussi un  espace et un  lieu d'echanges où Vos Réflexions et Commentaires SONT Bienvenus.

Merci à Vous Tous.

Recherche

Archives

Liens utiles

Le Site institutionnel du Conseil Général: www.lotetgaronne.fr

Le site d'un autre regard sur Astaffort : www.astaffort.eu

Le site d'Astaffort: www.astaffort.com

Le site du Brulhois: www.brulhois.fr

21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 09:39

Les Conseillers généraux de la Majorité départementale à laquelle j'appartiens s’indignent du projet d’évaluation des élèves de grande section de maternelle. Ils refusent catégoriquement tout classement ou fichage des élèves, qui plus est d’enfants de 5 ans !

Ce projet, qui n’a fait l’objet d’aucune concertation, prévoit de faire passer aux élèves par les enseignants, des tests auparavant réalisés par les médecins scolaires pour établir un bilan de santé et qui n’ont rien de pédagogiques.

A partir de ces pseudo-résultats, les enfants seront classés en trois catégories : «RAS», «à risque», «à haut risque». Après un tel classement, les élèves des deux dernières catégories auront des «séances d’entraînement» quotidiennes relevant plus du formatage que d’un réel soutien.

Nous condamnons fermement ce dispositif de normalisation des enfants dès 5 ans ! Plutôt que de privilégier la pédagogie et des effectifs raisonnables en classe, le ministère de l’éducation nationale préfère apposer une étiquette extrêmement anxiogène sur des enfants qui peuvent, un jour donné, être fatigués ou malades, récalcitrants, impressionnés et ne pas réussir les « épreuves » imposées.

Nous exigeons le retrait immédiat de ce projet honteux et réaffirmons notre attachement à une politique de l’éducation qui fait le choix de la réussite de tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Citoyen du Brulhois - dans Libre Expression
commenter cet article

commentaires

Actualité