Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue à tous

Vous trouverez sur le blog suivant mon humeur, mes coups de coeur ou des informations simplement  qu'il me semble Important de vous faire partager.
C'est aussi un  espace et un  lieu d'echanges où Vos Réflexions et Commentaires SONT Bienvenus.

Merci à Vous Tous.

Recherche

Archives

Liens utiles

Le Site institutionnel du Conseil Général: www.lotetgaronne.fr

Le site d'un autre regard sur Astaffort : www.astaffort.eu

Le site d'Astaffort: www.astaffort.com

Le site du Brulhois: www.brulhois.fr

16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 18:45

Il y a quelques jours, j’ai assisté à la remise des prix Stars et Métiers et des titres de Maîtres Artisans à l’invitation du Président de La Chambre des Métiers du Lot et Garonne Michel Dréano.

Si le nombre des immatriculations progresse bien en Lot-et-Garonne ces trois dernières années :
734 immatriculations  (2005) ; 
737 immatriculations  (2006) ; 
770 immatriculations  (2007)  on pourrait s’en féliciter.

Pourtant, ces chiffres nous cachent une réalité : le vieillissement des chefs d’entreprises qui nous entraine vers une érosion des PME en Lot-et-Garonne. En effet,  le solde entre les Créations et les Radiations n’est que de 2%  sur cinq ans alors que, selon mon expérience professionnelle et ma connaissance du terrain, une progression d’au moins 10% est nécessaire pour qu’une branche professionnelle reste concurrentielle.

La répartition des entreprises artisanales  par branche est la  suivante :

Bâtiment
Fabrication
Services
Alimentaire
42%
16%
24%
18%
 
Quel est le  profil type du créateur (sur une palette de 106 pers) ?

C’est un homme à 85%, de 35 ans, de niveau inférieur au bac à 85% et dans 71% des cas il a un statut de demandeur d’emploi. Dans 63% des cas il s’installe en zone rurale et l’investissement moyen de départ est de 22 000€.

Le Lot-et-Garonne compte 6900 entreprises artisanales dont 1200 ont été ciblées  dans le cadre de la transmission d’entreprise.
Sur 127 entreprises concernées fin 2006, seules 18 transmissions ont été accompagnées et 32% sont en négociation mais 20% n’ont abouti à aucun contrat.  
Pour un réel développement économique du Lot-et-Garonne qui conduira au développement social, l’entreprise artisanale est un fer de lance qu’il convient de ne pas négliger.

Un site à visiter   www.plateforme-entreprenariat.com

Partager cet article

Repost 0
Published by ESTEBAN - dans Libre Expression
commenter cet article

commentaires

CANTEL Jean 17/12/2007 09:32

Je suis tout à fait d'accord avec cette remarque concernant les créations d'entreprises.
Ceci rejoint tout simplement mon analyse pour laquelle j'ai toujours demandé un réel débat au sein du PS, à savoir que la décentralisation est justement contraire au développement équilibré du territoire. Je m'explique. On décentralise l'Etat mais ce dernier supprime l'indispensable au développement local, la poste, les tribunaux, la police, les hôpitaux, les écoles etc. En revanche les entreprises se reconcentrent jusqu'à même se délocaliser; Alors ?
Alors ! C'est dans un vrai débat qu'il faut rechercher la vérité. Malheureusement en qq lignes on ne peut se comprendre.

Actualité